Accueil > Actualités > Séminaires

Guerre, humanitaire, réfugiés : terrains et théories

Séance du 9 janvier 2015, de 9h à 13h
Site Raspail / IMAF, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail

Séance coordonnée par Sami MAKKI, avec les interventions de :
- Alicia PAYA Y PASTOR, doctorante en science politique au Ceraps et enseignante à l’IEP de Lille, qui achève sa thèse sur « la Réserve au sein des forces armées ».
- Emmanuel KLIMIS, politologue, chercheur à l’université St Louis de Bruxelles et ancien coordinateur du Grapax (Belgique)
- Sami MAKKI, enseignant à l’IEP de Lille et chercheur associé au Ceraps-Lille 2

Résumé :
Cette première séance du séminaire « Guerre, humanitaire, réfugiés : terrains et théories » aura un double objectif. Dans un premier temps, il s’agira de revenir sur les précédentes étapes de la réflexion développée dans le cadre de ce séminaire, notamment autour des productions du programme sur la Transformation des guerres (Transguerres, financé par l’ANR jusqu’en 2012). Dans un deuxième temps, la séance entend mettre en lumière différentes dimensions des dispositifs d’échanges et de collaborations entre acteurs civils et militaires.
Par une présentation de différents contextes (France, Belgique, Etats-Unis) dans lesquels seront étudiées les relations civilo-militaires, notre intention est d’apporter un éclairage original sur les types et degrés de coordinations développées sur le terrain ou au sein des institutions nationales et internationales. La place de la composante « réserve » au sein des forces françaises (Alicia Paya y Pastor), la mise en œuvre institutionnelle du « nexus sécurité et développement » dans la prévention des situations fragiles (Emmanuel Klimis) ou les dynamiques de fusion des facteurs de puissance dans la gestion des crises (Sami Makki), notamment à travers le cas du Commandement « Afrique » de la Défense américaine, sont des configurations variées donnant naissance à une transformation des référentiels où s’affrontent des normes et standards en matière de gouvernance de la sécurité. Nous tenterons ainsi d’établir quelques passerelles avec un projet de recherche développé au CERAPS à Lille (PEI Standards).

En savoir plus sur le séminaire