IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Annuaire

GREMONT Charles

Chargé de Recherche à l’IRD (LPED)
Membre associé à l’IMAf
Histoire
contact

Thèmes de recherche

- Histoire et anthropologie des sociétés pastorales du Sahara et du Sahel.
- Histoire des situations de crise (conquête coloniale, sécheresses, révoltes armées).
- Histoire des liens sociaux, des relations de pouvoir, des formations politiques.
- Représentations et pratiques de l’espace, du territoire, des frontières.
- Changements environnementaux, régimes fonciers et décentralisation.

Terrains

- Mali
- Niger
- Tchad

Séminaires et ateliers de recherche

Enseignements

- 1999-2003, Intervenant extérieur dans des collèges et des lycées de la région parisienne, en lien avec des professeurs d’histoire et de géographie. Une trentaine d’heures.
Séances consacrées, notamment, à l’histoire de la colonisation française au Sahara et au Sahel, à partir de témoignages recueillis auprès des populations anciennement colonisées ; aux systèmes de production dévéloppés dans les pays sahéliens ; à la question des relations Nord-Sud et interculturelles.

Projets de recherche (participation)

- Depuis 2011, membre du programme de recherche ESCAPE (Environmental and social changes in Africa : past, present and furure), financé par l’ANR. Volet Sciences humaines et sociales coordonné par le Laboratoire Population Environnement et Sociétés (LPED) de l’IRD. Le propos de cette recherche est de mesurer l’impact des changements climatiques et environnementaux sur l’évolution des pratiques agropastorales et, plus largement, sur la dynamique des rapports sociaux et familiaux ; et d’enchâsser cette réflexion socio-environnementale dans la complexité des transformations sociales.
- 2006-2009, membre du programme PRANO (La question du pouvoir dans les recompositions sociales et religieuses en Afrique du Nord et de l’Ouest), financé par l’ANR et coordonné par Mme Sophie Caratini (anthropologue, directrice de recherches au CNRS, laboratoire CITERES, Université de Tours). Projet de recherche composé d’une dizaine de chercheurs européens et africains (anthropologues, historiens et politologues).
- 1998-2004, membre d’une équipe de recherche au sein de l’IRAM (Institut de recherches et d’application des méthodes de développement) travaillant sur la déstructuration des liens sociaux et familiaux dans les situations de crise (programme financé par la Fondation de France). Nombreuses missions au Nord-Mali et rédaction d’un ouvrage.

Publications

Ouvrage
- 2010, Les Touaregs Iwellemmedan (1647-1896). Un ensemble politique de la Boucle du Niger, Paris, Karthala, 557 p. http://chsim.ehess.fr/document.php?id=414

Ouvrage collectif
- 2004, C. Grémont, A. Marty, R. Ag Mossa, Y. H. Touré, Les liens sociaux au Nord-Mali. Entre fleuve et dunes. Récits et témoignages, Paris, Karthala, 260 p.

Article dans des revues (à comité de lecture)
- 2011 (à paraître), « Ancrage au sol et (nouvelles) mobilités dans l’espace Saharo-sahélien : des expériences similaires et compatibles », L’Année du Maghreb, dossier spécial Sahara, coordonné par D. Casajus.
- 2009, « Des Touaregs à l’épreuve de la frontière. Cohabitation et confrontation dans la zone de Tedjarert (Nord-est du Mali) », L’Ouest saharien, Hors Série n° 9-2, « La question du pouvoir en Afrique du Nord et de l’ouest » (S. Caratini dir.), pp. 27-66.

(sans comité de lecture)
- 2010, « Pour une anthropologie historique de la Boucle du Niger. Réflexions épistémologiques et sources inédites », Publications du CNRPAH (Alger).
- 2009, « Touaregs et Arabes dans les forces armées coloniales et maliennes. Une histoire en trompe l’Å« il. », Bulletin de l’IFRI, série « Le Maghreb dans son environnement régional et international », 29 p.
http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=6118&id_provenance=103&provenance_context_id=1

Chapitres dans des ouvrages collectifs
- 2011 (à paraître), « Controlling men or controlling space ? Forms of power and resistance among the Tuareg of Northern Mali », in J. Mac Dougall & J. Scheele (Eds.), Navigating the Sahara : frontiers of mobility in northwest Africa, Bloomington, Indiana University Press.
- 2005, « Comment les Touaregs ont perdu le fleuve. Eclairage sur les pratiques et les représentations foncières dans le cercle de Gao (Mali), XIXe-XXe siècles », in Cormier-Salem M-C., Juhé-Beaulaton D., Boutrais J., Roussel B., (Eds.), 2005, Patrimoines naturels au Sud. Territoires, identités et stratégies locales, Paris, IRD, pp. 237-290.
http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers10-07/010037541.pdf

Rapports
- 2009, F. Bouhlel-Hardy, C. Grémont et Y. Guichaoua, Contestation armée et recomposition religieuse au Nord-Mali et au Nord-Niger : perspectives locales, Rapport pour le service « Etudes et prospectives » du ministère des Affaires étrangères, 50 p.
- 2002, « Suivi et analyse du programme de développement intercommunal mené par le PADL (Projet d’appui au développement local), Région de Gao, Nord-Mali », IRAM (Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement), 55 p.
- 2000, « Déstructuration des liens sociaux et familiaux dans les situations de crise. Le cas de la rébellion touarègue au Nord-Mali », Etude financée par la Fondation de France, IRAM, 173 p.
- 1999, « Le vécu de la contrainte eau. Région d’Iriba et de Biltine, Nord-est du Tchad », IRAM, 110 p.
Article dans la presse
- 1994, « Le Nord, du dialogue de sourds à l’embrasement », Union, Bamako, n° 46, pp. 4-5

Parcours de recherche

- 2011, Chargé de Recherche (contractuel) à l’IRD, laboratoire LPED (UMR 151). Programme ESCAPE (Environmental and social changes in Africa : past, present and furure).
- 2007-2009, Post-doctorant au CNRS, Université de Tours, Laboratoire CITERES (Centre interdisciplinaire cités, territoires, environnement et sociétés), UMR 5176.
- 2008, Qualification aux fonctions de Maître de conférences, CNU, section 22 (Histoire).
- Thèse de Doctorat en histoire, Les Touaregs Iwellemmedan de l’ouest (1647-1896). Un ensemble politique de la Boucle du Niger (Nord-Mali). Alliances, relations de pouvoir, identités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, sous la direction de M. Pierre Boilley, soutenue le 2 juillet 2007. Jury : M. Michel Abitbol, historien, Professeur des Universités, Université Hébraïque de Jérusalem (rapporteur) ; M. Rachid Bellil, historien, Chargé de recherches, Centre national de recherches en histoire et préhistoire d’Alger (Président du jury) ; M. Pierre Boilley, historien, Professeur à l’Université Paris 1 (directeur de la thèse) ; M. Dominique Casajus, anthropologue, Directeur de recherches, CNRS (rapporteur) ; M. André Marty, sociologue, Docteur d’Etat (Lettres et sciences humaines), Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement. Mention très honorable avec les félicitations du jury.