IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Supports et circulations des savoirs et des arts en Afrique et au-delà

Séance du 13 juin 2014, 11h à 13h
Site Raspail, salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris
Bertrand Royer (CREA, Lyon 2), Les objets du dialogue. Gestes et paroles d’un sculpteur birifor du Burkina Faso

Wolomité Sié Palenfo aime à raconter l’histoire « du pays lobi » aux étrangers de passage. Interprète, guide touristique, cinéaste, peintre, sculpteur et musicien, il est de ceux qui affinent constamment leur sens du récit et du dialogue utilisant différents supports pour évoquer les croyances et les traditions des communautés du sud-ouest burkinabè. Cette position d’intermédiaire, ou de traducteur, lui ouvre un espace d’expression et de créativité qu’il investit, multipliant ainsi les échanges et les relations avec l’extérieur.

En nous intéressant à son histoire de vie et à son œuvre artistique, son activité de sculpteur apparaîtra centrale et prédominante par rapport à toutes ces autres activités. En lien avec le monde des morts et des esprits invisibles, la sculpture reste en effet encadrée par un ensemble complexe de règles socio-religieuses. Le respect des interdits et des secrets liés au culte des ancêtres est-il compatible avec la diffusion et la circulation de paroles et d’images désormais mondialisées ? La vente d’objets en bois sculpté, de tableaux représentant des personnages mythiques, mais aussi le fait de proposer des prestations langagières, gestuelles et musicales suscitant l’émotion et la curiosité des visiteurs entraînent des négociations de différents ordres dont nous essaierons de cerner la complexité.

Le titre du film dont Wolomité est co-auteur - « Mémoire entre deux rives » (REF) - revêt un caractère biographique certain en illustrant l’ensemble de son œuvre et permet de façon plus générale d’évoquer le positionnement interstitiel des nouveaux professionnels de l’art et du tourisme au Burkina Faso.

En savoir plus sur le séminaire