Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman

Séance du 21 mars 2018, 15h à 17h
IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Ismael Moya, CNRS, Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative Pudeur, statut et théorie de l’action : la question des « castes » ouest-africaines à Dakar

Résumé :
Dans la société wolof, à l’exception du domaine politique, une personne n’agit jamais pour elle même. La personne est conçue comme l’attributaire de son action, objectivée par le truchement des griots. Les griots sont une catégorie statutaire du système des « castes » wolof. A partir de l’évolution de cette institution en ville, je propose d’analyser les relations statutaires et d’étudier le rapport particulier entre personne et acte. Mon hypothèse est que la notion de la personne et de l’action se caractérisent par une séparation entre la personne et l’acte.
Cet exposé proposera un cadre d’analyse, dans la situation urbaine contemporaine de Dakar, des relations statutaires de caste et des valeurs qui distinguent les gens de caste des gens du commun en accordant une place fondamentale à la notion de kersa (pudeur, maîtrise de soi). A partir d’une étude des fonctions des griots mais aussi les lawbe (traditionnellement boisseliers), je propose de conjuguer ces travaux sur le statut avec l’étude du rapport particulier entre personne et acte. Mon hypothèse est que la notion de personne et l’action (non politique) se caractérisent par une séparation entre la personne et l’acte : la personne n’est pas un agent, mais l’attributaire de son action, objectivée par le truchement des griots. Corrélativement, dans les interactions avec les gens de castes, la distinction de statut modifie l’imputation des actions et permet des actes transgressifs du point de vue du kersa comme les danses du sabar animées par les griots ou le commerce public de produits érotiques par les femmes lawbe.

Bibliographie :

Irvine Judith T., 1990, « Registering affect : Heteroglossia in the linguistic expression of emotion », in C. Lutz et L. Abu-Lughod, Language and the politics of emotion, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 126-161.

Moya Ismaël, 2017, De l’argent aux valeurs. Femmes, économie et société à Dakar, Nanterre, Société d’Ethnologie

En savoir plus sur le séminaire