Accueil > Actualités > Appels

Appel à candidatures Contrats Post-Doctoraux Germaine-Tillion 2014-2015

Le Programme Paris Nouveaux Mondes du heSam Université ouvre un appel à candidatures pour 6 contrats post-doctoraux Germaine-Tillion.

Date limite de candidature : 26 mai 2014

L’appel est destiné aux équipes de recherche de heSam université, qui peuvent candidater pour l’accueil d’un chercheur post-doc pendant un an sur la période septembre 2014 - décembre 2015. En cas de succès, elles reçoivent un financement de 47 000€ destiné à couvrir le contrat de travail du post-doc. Le contrat de travail est établi par l’établissement gestionnaire de l’équipe de recherche pour une durée d’un an. Le financement accordé par heSam université ne peut couvrir plus d’une année de contrat et est non-renouvelable.

Pour l’appel 2014-2015, 4 thématiques sont proposées, correspondant aux thématiques des programmes NexT :

- NORMA

- Dynamiques Asiatiques

- Travail : Deux programmes sur la thématique du travail.

  • Le projet « Travail libre/Travail forcé : contraintes locales et dynamiques globales. Afrique, Europe, Asie, du XVe siècle à nos jours »
  • Le projet « NetWORK » est un réseau qui a pour vocation de fédérer dans des actions communes les équipes des établissements de heSam Université conduisant des recherches dans le champ du travail.

- Afrique
Le programme NexT « Mutations et Défis Africains (MDA) » a été mis en place en 2014. Il vise à développer des recherches et études sur l’Afrique en s’intéressant aux multiples enjeux contemporains (sociaux, économiques, culturels ou environnementaux) qui traversent le continent. Sont ainsi concernées toutes les aires géographiques (du nord au sud du Sahara) et linguistiques (francophone, anglophone lusophone et arabophone). Le terme « Mutations » souligne le choix d’appréhender, pour leur fécondité heuristique, les processus plutôt que les substances, en variant les échelles temporelles et spatiales. Le terme « Défis » quant à lui recouvre deux sens : social et épistémologique. Il s’agit, tout d’abord, d’appréhender les épreuves vitales auxquelles le continent africain est confronté : crises politiques, patrimonialisation, transition démographique, mobilité des populations, exploitation des ressources, préservation de la nature, sortie de guerres ou de conflits armés, reproduction des élites, mobilisations sociales, explosions religieuses, etc. Leur compréhension nécessite, par extension, de s’intéresser aux questions que l’Afrique pose aux différentes sciences.

Télécharger l’appel à candidatures