Accueil > Actualités > Appels

École d’été La migration intra-régionale en Afrique. Logiques, pratiques et défis

Appel à candidatures

Thème et objectifs de l’école d’été :
La migration intra-régionale – volontaire ou forcée – représente la forme la plus courante des déplacements en Afrique, lorsqu’on la compare à la migration africaine vers l’Europe ou d’autres régions du monde. L’histoire de la migration en Afrique remonte à la période précoloniale. Les déplacements des populations ont toujours été au centre des échanges commerciaux avant la conquête coloniale. La mise en valeur des colonies a perpétué cette « tradition » en s’appuyant sur un système « d’importation » de main-d’oeuvre dans les pôles de développement créés en Afrique. Le développement de l’économie marchande, puis la globalisation ont renforcé et accentué ces mouvements considérées parfois par certaines populations comme un mode de vie.
Selon la Banque Mondiale, deux tiers du nombre croissant de migrants venant de l’Afrique sub-saharienne migrent vers des pays du même ensemble régional. Ainsi, cette migration pose des défis majeurs aux États et populations concernés. Elle constitue également un objet de réflexion pour les chercheurs africains et non africains. En dépit de son ampleur, la migration intra-régionale en Afrique constitue le parent pauvre des recherches actuellement conduites sur le continent. Les réflexions sur ce phénomène sont dominées par l’analyse des causes, implications et mécanismes de contrôle des migrations vers l’Europe.
Pour combler un tel déséquilibre, le Merian Institut d’Études Avancées (MIASA), récemment créé à l’Université du Ghana à Accra, et le réseau Point Sud organisent une école d’été à Accra. Elle regroupe des jeunes chercheurs (doctorants ou post-doctorants) et des chercheurs confirmés, de différentes disciplines ayant comme objet d’étude la migration intra-régionale en Afrique sous ses différents aspects. Le but de l’école d’été est double. Il s’agit dans un premier temps de favoriser la confrontation des approches disciplinaires, afin de stimuler un dialogue fécond au sujet des théories, des méthodes et des domaines de recherche relatifs audit thème. Dans un second temps, l’école vise à opérer un décentrement par rapport aux approches actuellement dominantes de la migration en Afrique.
En privilégiant une perspective comparative, ce dialogue multidisciplinaire permettra de déceler des similitudes et des spécificités dans la diversité des formes de la migration à travers le continent.
L’école d’été d’Accra n’a pas la prétention de couvrir l’ensemble des dimensions de la migration africaine. Elle limite le champ en se focalisant sur trois axes principaux :
- Axe 1 : Logiques, pratiques et histoire de la migration (pourquoi et comment ?)
- Axe 2 : Admission et intégration de migrants intra-régionales
- Axe 3 : Migration intra-régionale et rapports avec les pays d’origine
(voir doc. attaché)

Conditions de participation à l’école d’été :
- L’appel à candidatures est ouvert aux doctorants ou aux post-doctorants qui font la recherche sur la migration intra-régionale en Afrique ;
- Les postulants post-doctorants doivent avoir soutenus leur thèse depuis cinq ans au maximum.
- Les doctorants doivent être avancés, afin d’être capable de présenter les résultats préliminaires de leur recherche.
- Les candidats doivent travailler sur un des axes de recherche mentionnés ci-dessus.
- Une bonne connaissance de l’anglais et/ou français est requise
- Les candidats sont tenus de fournir un résumé de leur projet de recherche (500 mots maximum), un CV avec leur affiliation institutionnelle actuelle et une lettre de motivation.
- Les documents sont à envoyer par courriel à l’adresse : scholze@uni-frankfurt.de au plus tard le 4 février 2019.

CFA_miasa-summer-school-2019
AAC_Miasa-Ecole-ete-2019