IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Recherche > Archives des séminaires

Anthropologie critique de l’État : approche comparative à partir de l’Afrique et de l’Amérique latine

Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS.

Année universitaire 2014/2015
Périodicité : 2e et 4e jeudis du mois de 15 h à 17 h
Localisation : Site Raspail / salle des artistes, 96 bd Raspail
Calendrier  : Du 13 novembre 2014 au 11 juin 2015

Présentation :
Les transformations mondiales s’accompagnent d’une remise en cause profonde des hégémonies Occidentales (USA-Europe). Celle-ci s’exprime de manière particulièrement saisissante au niveau épistémologique. Dans ce séminaire, il s’agira de discuter des a priori qui fondent les disciplines, en envisageant les dynamiques sociales, non pas tant dans un rapport Nord-Sud ou euro-centré, mais notamment au travers de reconfigurations plus ouvertes où les hégémonies occidentales sont contestées, et dans lesquelles des rapports de plus en plus étroits se nouent entre des régions indépendamment du Nord, en particulier l’Afrique et l’Amérique latine. Ces nouvelles relations Sud-Sud participent au décentrement de l’Occident, reconfigurant par là même son poids politique et économique sur la scène internationale. Ce séminaire présentera des recherches qui portent sur des comparaisons Sud-Sud. Nous testerons ainsi, cette année, si l’hypothèse de « l’État magique », élaborée à partir des effets politiques produits par l’économie pétrolière dans certains pays l’Amérique latine, est pertinente pour analyser les États africains. Ces comparaisons devront permettre aux étudiants de se familiariser avec des modèles d’économie politique qui ne renvoient pas seulement au clientélisme.