Accueil > Recherche > Séminaires et ateliers

Parcours anthropologiques dans le monde arabe (ethnographie, littérature, arts, archéologie, orientalisme)

Séminaire organisé par Dominique Casajus, directeur de recherche au CNRS (IMAF), Jacques Frémeaux, professeur à l’Université Paris-Sorbonne, Sylvette Larzul, docteur ès lettres (IMAF), François Lissarrague, directeur d’études de l’EHESS (AnHiMA), François Pouillon, directeur d’études de l’EHESS (IMAF), Mercedes Volait, directrice de recherche au CNRS.

Année universitaire : 2017 / 2018
Périodicité : Jeudi de 17h à 20h
Localisation : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris
Calendrier : Du 16 novembre 2017 au 31 mai 2018

Présentation :
Partant des conditions de l’enquête de terrain pour aller jusqu’aux dérivations lointaines, notamment artistiques et littéraires, de cette expérience fondatrice, on reprendra, sur la base de dossiers précis, les modes de construction d’un savoir d’où l’observateur ne sort pas finalement intact, non plus que les objets de ses préoccupations. Il s’agira donc de passer d’un registre à l’autre, depuis la démarche anthropologique proprement dite, jusqu’aux élaborations littéraires, en passant par l’histoire de l’art et les fouilles archéologiques.

On s’attachera à ces processus sur la longue durée, parfois sur la très longue durée avec l’usage qui est fait des témoignages archéologiques de civilisations disparues. Nous nous intéresserons tout particulièrement à l’élaboration et à la circulation des modèles et des représentations, brandis ou imposés de l’extérieur, pendant l’ère coloniale autant que postcoloniale, qui ont fait l’objet de remplois pour des constructions identitaires complexes, riches d’enjeux politiques.

L’espace considéré sera le monde arabe, entendu dans ses dimensions larges, celles de l’Islam méditerranéen, qui recouvre les provinces jadis dominées par l’empire ottoman, et déborde sur les déserts d’Afrique du Nord et de la Péninsule arabique. Nous y inclurons aussi les minorités enclavées qui, si elles se définissent par la pratique d’une langue ou d’une religion autres, n’en partagent pas moins avec la composante majoritaire nombre de pratiques sociales dans le cadre de ce qui constitue, en dépit de tout, une aire culturelle.

CONTACT :
pouillon(at)ehess.fr, casajus(at)cnrs.fr, Jacques.Fremeaux(at)paris-sorbonne.fr, sylvette.larzul(at)wanadoo.fr, francois.lissarrague(at)ehess.fr, mercedes.volait(at)inha.fr

PROGRAMME

2017

- 16 novembre 2017
Présentation, orientations

- 23 novembre
Retour sur le colloque “Collectionner le monde musulman” (Leiden, 2-3 nov.) Léon Buskens (Université de Leyde) & Mercedes Volait

- 30 novembre
François Lissarrague : “L’Antique et l’Orient (suite) : le Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines de Daremberg & Saglio (1877-1919)” - Modérateur : François Pouillon


- 7 décembre
Augustin Jomier (Langues O’) : “Sur les femmes du Mzab : regards croisés d’oulémas et d’ethnographes”


- 14 décembre
Jessica Marglin (University of Southern California) : “Voyages et litiges à travers la Méditerranée : la succession de Nissim Shamama entre la Tunisie et l’Italie”

- 21 décembre
Léon Buskens (Université de Leyde) : “Après Ernest Gellner, la lutte pour le passé marocain”

[28 décembre et 4 janvier - Vacances d’hiver]

2018

- 11 janvier 2018
Jacques Frémeaux : “Histoire en exil”

- 18 janvier
Michèle Sellès Lefranc  : “D’Amrouche à Mammeri, en passant par Feraoun : L’invention d’une poétique kabyle en Algérie ”

- 25 janvier
Dominique Casajus : “Logiques baroques, de Raymond Lulle à Jonathan Swift : approches mathématiques de la divination (suite)”

- 1 février
Luc Chantre (Université de Poitiers) : “Regards croisés sur le pèlerinage des Algériens à La Mecque au début du XXe siècle : Paul Gillotte et Mohamed ben Cherif”


- 8 février
Louis Blin (ministère des Affaires étrangères), à propos de son livre Le monde arabe dans les albums de Tintin (L’Harmattan, 2016)


- 15 février
Clémentine Gutron  : “Façons de se souvenir, façons d’oublier : Enquête sur les ruines de Sijilmâsa (Maroc)”

[22 février et 1er mars - Interruption 1er-2e semestre]

- 8 mars
Sophie Basch (Université Paris-Sorbonne) : Sur une édition des Désenchantées [1906] de Pierre Loti (Folio-Gallimard)


- 15 mars
Sylvette Larzul  : “Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945), L’Orient que j’ai connu”


- 22 mars
Jean-Gabriel Leturcq (Agence France-Museums) : “Musées du Moyen-Orient : une expérience mondialisée”

- 29 mars
France-Marie Frémeaux : “Henry d’Estienne (1872-1949), peintre orientaliste : l’illusion généalogique”


- 5 avril
Jean-Philippe Bras (Université de Rouen) : “Gabriel Alapetite, Résident général en Tunisie (1906-1918) : une colonisation tempérée ?”


- 12 avril
Ferenc Toth (Université de Budapest) – Sur les Mémoires du baron de Tott sur les Turcs et les Tartares (1784 – réed. Champion, 2004)

[19 et 26 avril Vacances de printemps]

- 3 mai
Gianluca Parolin (Université Aga Khan, Londres) : “Figures de la justice et du droit dans les séries télévisées égyptiennes”

[10 mai - jeudi de l’Ascension]

- 17 mai
Guy Barthèlemy : “Sur Tombouctou la mystérieuse (1897) par Félix Dubois”

- 24 mai
Léon Buskens (Université de Leyde) : “Jacobus Golius au Maroc : Un orientaliste néerlandais et ses échanges marocains en 1622-1624”


- 31 mai
“Visions du désert et au delà : Sur l’exposition L’Algérie de Gustave Guillaumet (1862-1887) au musée des Beaux-Arts de La Rochelle”